L’expédition belge 2015 au Denali : le film

Au mois de mai 2015, quatre copains belges ont gravi à skis le Denali, sommet d’Amérique du Nord situé non loin du cercle polaire arctique et qui culmine à 6195m d’altitude. Jusque là rien d’extraordinaire si ce n’est l’altitude faussée à ces latitudes.

Sauf que cette expédition pleine de péripéties et d’émotions sans soucis majeur au départ va tourner au cauchemar lorsqu’on se retrouvera seuls au Camp 5 (5250m) au beau milieu d’une tempête sans savoir si les arceaux qui pliaient jusqu’aux genoux allaient résister ni si les tentes n’allaient pas se déchirer.

Un récit haletant et un film tout aussi captivant décrit étape par étape cette tension montante au fil des jours et qui n’a pu se terminer sans dégât que grâce à notre longue expérience lorsqu’il a fallu s’enfuir au beau milieu de la tourmente, après plusieurs jours sans nourriture et sans eau vu qu’il nous était impossible de faire chauffer quoi que ce soit dans de telles conditions.

L’idée originale du projet au départ était de gravir cette montagne mythique skis aux pieds jusqu’au sommet par la voie normale dite “West Buttress” – longue de 30km pour 4000m de dénivelé – et de redescendre par la face sud via “l’Orient Express”, beaucoup plus raide. Nous programmons 13 jours pour accomplir cet exploit sachant que la plupart des expéditions en prévoient 20 ! Projet ambitieux donc, car là-bas, pas de porteur ou Sherpa, pas de mule ou yack et donc pas non plus de cook pour nous faire de bons petits plats équilibrés dont jouissent la plupart des équipes en Himalaya ou dans la Cordillère des Andes.

Au total, près de 250kg à transporter à quatre au départ du Camp de base situé à 2200m, à l’aide de pulka que l’on trainera dernière nous tant bien que mal dans des pentes parfois insurmontables avec une telle charge.

Auteur de l’article : tibo

Laisser un commentaire